Nombre de recettes à ce jour : 1107

MODES DE CUISSON

Cuisson à l'eau, cuisson à la vapeur

Cuire un aliment à l'eau, c'est le plonger pendant un temps plus ou moins long dans de l'eau portée à la température d'ébullition (100° C). On obtient le même résultat en soumettant l'aliment à l'action continue de la vapeur.
L'eau doit toujours être salée à point. Il faut compter 8 à 10 g de sel, soit une cuillerée à café, par litre d'eau. Pour la cuisson à la vapeur, saler légèrement les aliments eux-mêmes.

 

 

Cuisson à l'eau froide : mettre l'aliment à l'eau froide, puis chauffer très progressivement jusqu'à ébulition. Au cours de la cuisson, l'aliment abandonne à l'eau son parfum et ses substances solubles.

Le pot-au-feu cuit de cette façon donne un bon bouillon, au détriment de la viande.


Cuisson à l'eau bouillante : mettre l'aliment à l'eau bouillante salée. Il conserve ainsi le maximum de sa saveur, car la coagulation brusque de sa surface empêche les produits solubles de se dissoudre dans l'eau.

A utiliser pour la cuisson des légumes verts, du boeuf si on veut obtenir une bonne viande.

 

Court-bouillon : faire cuire pendant une heure des aromates dans l'eau qui doit servir à la cuisson. Y plonger alors l'aliment. Il s'imprègne des saveurs de l'eau. La cuisson se fait à l'eau frémissante et non à pleine ébullition.

 

Cuisson à la vapeur : mettre l'aliment à cuire dans une casserole possédant un double-fond percé de trous. Le récipient contient une faible quantité d'eau calculée pour que l'aliment à cuire n'y baigne pas. Ainsi, l'aliment n'a aucun échange avec l'eau de cuisson. Il garde toute sa saveur et sa valeur alimentaire. Le temps de cuisson est plus long que si l'aliment baignait dans l'eau.

Ce mode cuisson est très répandu dans certaines régions d'Afrique pour cuire les paquets préparés dans une feuille de bananier que l'on a flambé afin de la ramollir. En guise de casserole à double-fond, on utilise une casserole ordinaire dans laquelle on dispose un lit de feuilles de bananiers coupées grossièrement ou de petits morceaux de bois sur lesquels repose le paquet à cuire.

 

Cuisson dans un corps gras

Cuisson à la poêle (sauté) : faire cuire l'aliment dans la matière grasse plus ou moins chauffée. L'aliment est toujours peu épais : bifteck, escalope, patate douce, etc. Ne jamais piquer avec une fourchette ou un couteau l'aliment qui cuit. Assaisonner au dernier moment.

 

Friture : plonger l'aliment dans un bain de graisse : huile de palme ou d'arachides, graisse de boeuf ou de porc. Il faut que la friture soit à une température élevée : 150°C.

Les aliments à frire doivent être de petite taille et contenir l'amidon. S'ils n'en contiennent pas, les enrôber dans une pâte à frire ou simplement dans dela farine. Ils ne doivent pas être mis nombreux à la fois dans le bain de friture, car la température de la friture baisserait. Les égoutter après les avoir frits. Saler ou sucrer selon le cas.

 

Cuisson à la chaleur humide ou à l'étouffée

Braisé : pour réaliser ce mode de cuisson, saisir l'aliment dans un corps gras jusqu'à ce qu'il soit doré. Puis le faire cuire pendant plusieurs heures à couvert. L'eau contenue dans l'aliment se transforme en vapeur. Celle-ci se condense sur la surface intérieure du couvercle, tombe goutte à goutte le long des parois et donne au jus une saveur particulière.
Le temps de cuisson varie avec la qualité de l'aliment, mais c'est toujours une cuisson lente et longue.


Ragoût : faire revenir l'aliment dans un corps gras. Retirer les morceaux revenus. Préparer un roux et faire baigner l’aliment dans ce roux. Saler et cuire pendant plusieurs heures à couvert, à feu régulier.

 

Cuisson à la chaleur sèche

L'aliment est saisi. Il se produit une coagulation et une caramélisation à la surface. Eviter de piquer avec une fourchette ou une pointe de couteau au cours de la cuisson. Saler avant de servir.

 

Rôti : faire rôtir un aliment, c'est le faire cuire par action directe de la chaleur sans l'intermédiaire d'eau ou de sauce. Cette cuisson doit être rapidement menée. Elle conserve aux aliments leur saveur propre. Elle ne convient donc que pour des aliments d'excellente qualité, tendres et qui ont du goût.
Faire chauffer le four. Utiliser un plat supportant la chaleur et dans lequel on peut poser une grille. L’art de ce mode de cuisson consiste à utiliser un four suffisamment chaud pour que l'aliment soit saisi et à calculer le temps de cuisson par rapport au volume et ail poids de la pièce à rôtir.

 

Grillade : griller un aliment, c'est l'exposer à la chaleur directe d'un foyer. Avant la cuisson, imprégner de graisse la couche extérieure de l'aliment. Le gril doit être bien chaud.
Une grillade petite et mince doit cuire très vite, près de la source de chaleur. Plus épaisse, elle met davantage de temps à cuire et doit donc être plus éloignée.

 

 

 

RECETTES AU HASARD :

Boisson Planteur

Couper les oranges en deux et en extraire le jus. Y ajouter l'eau glacée, [...]

Ekomba Mbass ou Ekomba Fòn (Gâteau de maïs aux arachides)

L’Ekomba Mbass ou Ekomba Fòn est un gâteau de pâte de maïs frais ou [...]

Pommes de terre duchesse

Préparer une purée avec les pommes de terre, le beurre et le lait. Y [...]

Banane malaxée aux arachides

Faire bouillir les arachides. Dans une assiette, une fois qu'ils sont cuits, mélanger aux [...]

Poisson à la Skabetch

Couper le thon en tranches épaisses, les fariner, les frire dans l'huile, les dresser [...]

Colin à la tomate

Ecailler, nettoyer et assaisonner le colin. Le dresser dans un plat allant au feu [...]

Brésiliens

Mélanger dans une terrine les œufs entiers avec le sucre et le beurre. Travailler [...]

Pain perdu

Préparer une crème anglaise assez liquide avec le lait, la vanille, les jaunes d'œufs [...]

Poisson à l'oseille et aux arachides

Brûler le poisson à la flamme, l'écailler et le couper. Faire revenir l'oignon dans [...]

Potage aux tomates

Couper finement les ignames et les tomates après les avoir épluchées et lavées. Les [...]

Aubergines à la brésilienne

Couper les aubergines en rondelles épaisses de 1 cm. Saler. Laisser macérer 1 heure. [...]

Clafoutis aux cerises noires

Laver, équeuter et dénoyauter les cerises. Dans une terrine, battre les œufs en [...]

Poulet aux pommes de terre

Mettre les portions du poulet dans une marmite avec l’oignon, la cannelle et la [...]

Pêches farcies (Italie)

Peler les pêches après les avoir ébouillantées. Les couper en deux, les dénoyauter, [...]

Salade d'ananas

Enlever la peau et le cœur de l'ananas. Couper la chair en tranches fines [...]

>>Voir toutes les recettes